TÉLÉCHARGER SAFWAT ASSAFWA GRATUIT

.

Nom:safwat assafwa
Format:Fichier D’archive
Système d’exploitation:Windows, Mac, Android, iOS
Licence:Usage Personnel Seulement
Taille:10.62 MBytes



L'imam 'abdoullah ibn al-moubârak fut questionné sur les Rois qui sont-ils? Il dit : "Les ascètes"; On dit : "Qui sont donc les vils? Celui qui use de sa religiosité et de ses connaissances théologiques pour subtiliser l'argent des gens. Et lorsque yazîd ibn 'abdil malik désira emboiter le pas à 'oumar ibn 'abdil 'azîz -Qu'Allah lui soit clément- et imiter sa conduite, un groupe de religieux des Omeyyades vint à lui et ils jurèrent par Allah, en dehors de qui il n'existe pas de vraie divinité, que si Allah accorde autorité à un homme sur les gens, Allah accepte de lui les bonnes actions et Il passe sur ses fautes et n'en tient pas compte!?!

Note du traducteur : C'est là une belle illustration de cette catégorie d'érudits cherchant les biens de ce bas-monde et les honneurs en usant malhonnêtement de leur statut et de leurs connaissances religieuses. On a même fait un dicton de cette obéissance aveugle en disant : "C'est l'obéissance du Levant" en référence à la région du Cham où les Omeyyades régnaient! Leurs opposants ont compris cela au point que les Abbâssides disent : "Quant aux habitants du Levant, ils ne connaissent que l'obéissance aux Omeyyades".

Aussi, al-hajjâj ibn yoûsouf et son maître, 'abdoul malik ibn marwân disaient : "Nous interdisons la mention de 'oumar al-fâroûq -Qu'Allah l'agrée-, car c'est une amertume pour les Emirs et une corruption pour les populations gouvernées! Par Allah, si je commandais aux gens de sortir par une certaine porte de la mosquée et qu'ils sortaient par une autre porte, leur sang et leurs biens me deviendraient licites…".

Rapporté par aboû dâoud, Dans sa recommandation de mourant , il est stipulé qu'il ne connait d'obéissance qu'à al-walîd ibn 'abdil malik; "sur elle, il vit; sur elle, il meurt et sur elle, il sera ressuscité! Ainsi, lorsque al-walîd ibn 'abdil malik questionna l'imam azzouhrî -Qu'Allah lui soit clément- sur la narration : "Si Allah confie le Califat à un serviteur, Il inscrit ses bonnes actions et n'inscrit pas ses mauvaises"?

Ce dernier répondit : "C'est un mensonge! Nous avons fait de toi un héritier sur terre. Juge donc entre les hommes par la vérité. Ne suis pas les passions qui risquent de te fourvoyer loin du sentier d'Allah.

Alors, al-walîd dit : "Les gens nous trompent sur notre religion! L'imam al-hasan al-baSrî-Qu'Allah lui soit clément- disait : "Il viendra des Emirs qui invitent les gens à contrarier la conduite Prophétique sounna ; les populations gouvernées leur obéissent par crainte pour leur bien être mondain et à cet instant, Allah leur retire la foi et leur fait hériter de la pauvreté; Il leur enlève la patience et ne leur accorde pas de rétribution pour être frappés d'indigence ". Voir : "al-ibâna aSSoughrâ" de ibn baTTa, p.

Même si ces Cheikhs ont disparu, leur mal s'est aggravé ces dernières années et il existe des modèles d'hypocrisie et de flatterie bien plus marquées que chez les Cheikhs des Omeyyades.

Plutôt, les gens raisonnables en sont venus à implorer la miséricorde d'Allah pour ces Cheikhs de l'époque Omeyyade en voyant l'attitude de leurs rejetons et de leurs héritiers. L'imam ach-cha'bî disait : "Un jour viendra où les gens imploreront Allah en faveur de al-hajjâj! Cette catégorie est envoûtée par les Dirigeants, elle est atteinte de la maladie d'amour pour les Emirs!

Leurs langues sont asséchées à force de les mentionner; ils entament leurs discours par la glorification du Dirigeant en place et les clôturent par la salutation et la révérence au Sultan comme pour une prière! Les Chiites Duodécimains ont fait preuve d'impatience et se sont lassés du paganisme de leur conception fondamentale de l'Imamat et ils ont alors innové de quoi la remplacer.

Ils se sont révoltés contre ce qu'ils avaient instauré par le passé, comme le fit Al-Khomeiny avec sa "Gouvernance du Jurisconsulte". En vis-à-vis, certains prétendus Sunnites contemporains ont été effleurés par ce souffle "Chiite" incohérent, sans même s'en rendre compte; et tu les vois établir verbalement ou par leur attitude que l'Imamat est une fin en soi et qu'au dirigeant revient le dernier mot et la perfection, ou quelque chose qui s'en rapproche!

Les vérificateurs parmi les Oulémas ont établi que l'objectif de tous les mandats et les postes de décision est : Que la religion soit entièrement consacrée à Allah, le Très Elevé, et qu'on permette de rénover la religion des gens. Il convient donc qu'il ne fasse que ce que le Législateur lui autorise".

C'est la stupidité même, la flatterie odieuse et une jubilation pour la calamité qui frappe les Traditionalistes ahloussounna. Si le despotisme des dirigeants a causé la disgrâce chez certaines personnes, il a aussi provoqué l'adulation chez d'autres, mais jamais la terre ne sera débarrassée de gens qui se dressent avec les évidences d'Allah et transmettent Son message, sans craindre personne en dehors d'Allah! Si beaucoup sont incapables de manifester la vérité et de la crier bien fort, le minimum requis d'eux est qu'ils se taisent et cessent d'embellir le faux, de falsifier la vérité et de cirer les bottes des fausses idoles qui se tiennent sur les trônes.

Si certains se cachent derrière le prétexte de la "peur des dissensions", ça n'autorise pas à conférer le statut de la Charia à de flagrants systèmes laïcs dans leur organisation et leurs principes. La Charia n'est venue que pour optimiser les avantages et les parachever, ainsi que pour totalement refouler les nuisances ou tout au moins les réduire, et de la manière dont on évite les louanges gratuites et les mensonges effrontés qui travestissent la réalité, on considère également les règles régissant les avantages et les inconvénients de sorte qu'il ne convienne pas d'être imprudent et de provoquer la collision avec ces systèmes sans une bonne compréhension de ces règles et autres fondements.

Aussi, la critique des systèmes et des dirigeants en leur demandant des comptes n'est pas à séparer de l'examen de nos consciences et la correction de nos propres personnes, car les deux vont de pair et sont intrinsèquement liés.

En effet, des hommes nous dirigent en fonction de ce que nous sommes ou encore : Les dirigeants sont à l'image de leurs peuples. L'apparition des péchés et la diversité des fléaux imposent l'injustice des souverains et leur brutalité, comme ibnoul qayyim le souligna : "Allah, toute gloire à Lui, a fait en sorte que les actes des bons et des pervers aient nécessairement des répercussions sur le monde.

Il a fait de l'injustice que subissent les pauvres et de la fraude dans la pesée, une cause à l'injustice des souverains qui ne se montrent alors pas cléments, tandis qu'on réclame leur clémence, qui ne sont pas compatissants, tandis qu'on attend leur compassion. En réalité, ce sont les actes des gouvernés qui apparaissent sous les traits de leurs dirigeants.

Par un effet de Sa Sagesse et de Son Equité, Allah montre aux gens leurs actes sous des apparences adaptées, et c'est parfois l'apparence de dirigeants injustes…". Le résultat, c'est qu'il faut nécessairement refouler cette corruption constatée chez le gouvernant et les gouvernés, conformément à ce qui a été apporté par la Loi révélée. Et comme 'abdoul qâdir al-jîlânî le dit : "J'ai contesté les décisions du Vrai par le Vrai et pour le Vrai"; c.

Ce qu'Allah a décidé de corruption s'est réalisé, et nous le critiquons au moyen de la révélation pour satisfaire Allah. Pour conclure, nous disons comme 'oumar ibn 'abdil 'azîz le disait : "Ô Allah! Améliore la condition de celui dont la rénovation est aussi une rénovation et un bien pour la communauté de Mohammed! Anéantis celui dont l'anéantissement constitue un bien pour la communauté de Mohammed!

Traduit de l'arabe par Abou Abdillah Al-Ifriqî pour anti-mourjia.

TÉLÉCHARGER LOGICIEL MAC OS X 10.6.8 GRATUIT GRATUITEMENT

Top articles

.

TÉLÉCHARGER CARTE IDOOM 4G GRATUITEMENT

Veuillez consulter les conditions de votre réservation

.

Similaire